Comment déconnecter en voyage ?

par | 29 Mar 2021 | Le tourisme durable

Comment déconnecter en voyage alors que nous vivons dans un monde ultra connecté ? Un monde où les écrans sont partout, tout le temps et sans aucune modération. Nous sommes des gloutons de nouvelles technologies. Nous aimons perdre des heures à consulter la vie des autres, à chercher la dernière astuce à la mode pour gagner du temps.

Il n’a jamais été aussi facile de travailler sans arrêt, que depuis que nous sommes connectés à ces nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Nous avons accès à nos mails en temps réel depuis les quatre coins du globe. Nous sommes joignables en permanence sur nos mobiles ; si vous ne répondez pas au téléphone, ce n’est pas grave, car on peut vous écrire un message. Si vous ne répondez pas dans les heures qui suivent tout le monde s’inquiète. La connexion n’a jamais été aussi présente qu’aujourd’hui. Nous pouvons communiquer de partout, avec des gens du monde entier sans aucune restriction.

Ce qui nous échappe c’est que cette ultra connexion nous demande beaucoup d’énergie, beaucoup de concessions et une disponibilité presque permanente. Mais n’avez-vous jamais eu envie de vous déconnecter ? Ne serait-ce que quelques heures, dans le quotidien ? Moi oui, tout le temps enfin non, presque tout le temps.

J’adore les nouvelles technologies et j’y passe vraiment énormément de temps, surtout depuis que je suis entrepreneure. Cependant, je suis quelqu’un qui se déconnecte assez facilement. Demandez à mes amis, je peux passer le week-end avec le téléphone dans le sac si nous sommes tous ensemble. Et je suis la première à crier sur la personne qui sort son téléphone alors que nous sommes en train de papoter. Je déteste que les relations virtuelles passent devant les relations réelles. Je sais qu’il est possible que se soit papa ou maman qui écrivent ou qui appellent. En revanche, à ce moment-là, je ne suis pas avec eux mais avec mes amis. S’il y a une urgence, ils savent m’écrire un message pour me le dire, alors je me rends disponible. Bref, j’applique assez facilement la déconnexion lorsque je suis en société ou en vacances.

D’ailleurs, ça fait parti de mes carences en communication pour mon activité de Travel Planner. J’oublie souvent de filmer ou de prendre en photo un endroit. Si je le fais, j’ai tendance à avoir l’impression de ne pas profiter du lieu à ça juste valeur. Alors, avant même de commencer l’article, je vous donne un premier conseil pour déconnecter en voyage. Prenez toutes les photos que vous souhaitez lorsque vous arriver sur place, faites vos vidéos, etc. Donnez-vous un temps limite 15 ou 30 minutes par exemple, et après vous rangez tout. Maintenant, vous profitez avec vos yeux, avec vos compagnons de route, mais surtout DÉCONNECTEZ !

Retrouvez mes 10 conseils pour déconnecter en voyage !

Pourquoi avons-nous besoin de déconnecter en voyage ?

Les vacances sont le moment idéal pour déconnecter du travail et de ses soucis du quotidien. C’est le moment de mettre de la distance entre vous et tout ce qui se passe de “négatif” ou d’énergivore dans votre quoditien.

Mais pour commencer sachez que ça doit être un choix, une affirmation, quelque chose que vous avez décidé. Sinon, vous emporterez avec vous la grosse malle pleine de questionnements et de charge mentale. Alors, mettez-vous en condition et une fois sur le départ, déconnectez-vous vraiment. Vous en aurez besoin pour deux raisons : vous retrouver et faire le point et surtout pour profiter pleinement de ce que vous allez vivre !

Pour se retrouver et faire le point !

La déconnexion est un moment qui peut faire peur, car cela veut dire que l’on se reconnecte avec soi-même. Et oui, avec les nouvelles technologies nous n’avons plus le temps de nous ennuyer et de se retrouver avec nous-même. Alors, lorsque l’on prend la décision de se déconnecter et de se recentrer sur nous, cela peut être terrifiant.

D’ailleurs, je ne sais pas vous, mais de mon côté, j’ai vraiment du mal à ne rien faire. RIEN FAIRE du tout, pas de télé, pas de livre, pas de téléphone RIEN. Car se retrouver avec soi-même, c’est dur, c’est vrai. Cependant, c’est essentiel et ça fait du bien.

Lorsque l’on se déconnecte de tous ces stimuli, on prend le temps de faire le point sur nous-même, notre vie. Ce qui va, ce qui ne va pas, ce que l’on aime, ce que l’on n’aime pas, si l’on se sent bien, ou pas, si l’on est heureux ou pas. C’est ça qui fait peur finalement, se confronter à sa vie et surtout à ce que l’on aimerait changer.

Sieste - prendre le temps - déconnexion - déconnection - se déconnecter en voyage - digital detox - détox digital

Mais c’est une bonne chose, c’est le moment de mettre les choses en perspectives. Vous allez avancer dans votre vie personnelle et professionnelle. On peut avoir envie de changer de voie, d’obtenir une promotion, de ralentir le week-end, de revoir son agenda. Faire le point est la première étape pour changer un peu votre quotidien et le rendre plus doux.

N’ayez pas peur de faire le point. C’est un peu douloureux sur le moment, mais finalement ça finira par vous servir.

La déconnexion en voyage va aussi vous permettre de stimuler votre créativité. Vous verrez, des idées absolument fantastiques vont apparaître. Vous allez peut-être même réussir à résoudre des problèmes ou des questions qui semblaient si insurmontable dans le tumulte de la vie quotidienne.

Je pense que le voyage est propice à cette déconnexion. Car c’est un moment où nous sommes physiquement à distance et mentalement disponible. En effet, le voyage nous éloigne de notre quotidien. Ainsi, il peut être plus facile de s’éloigner des injonctions de la société. Alors, si vous arrivez à faire le premier pas de la déconnexion en voyage, peut-être que vous parviendrez à l’appliquer dans votre vie quotidienne. N’oubliez pas le 4ème Accord toltèque “Faites toujours de votre mieux”.

Pour profiter pleinement de ce que l’on vit !

Pourquoi déconnecter lorsque l’on voyage ? La réponse me paraît évidente aujourd’hui, mais ça n’a pas toujours été le cas. Pour profiter pleinement de ce que l’on vit pendant ce voyage. Faites attention la prochaine fois que vous partirez pour une petite escapade.

observation - déconnexion - déconnecter en voyage - déconnection - observer la nature - prendre le temps - digital detox

Vous pouvez vous poser ces questions :

  • Ai-je vraiment besoin de mon téléphone à ce moment précis ?
  • Est-il nécessaire de regarder mes réseaux sociaux maintenant ?
  • Est-ce que je profite vraiment de ce que je suis en train de vivre ?
  • Suis-je immergé dans mon environnement, dans le présent ?
  • Est-ce que j’ai pris le temps d’observer ce que je regardais ?
  • Ai-je pris le temps de m’arrêter et d’écouter ceux que les autres avez à m’apprendre ou à me dire ?
  • Est-ce que j’étais vraiment là avec eux ? Ou est-ce que j’étais avec mes amis virtuels, avec mon meilleur ami (mon téléphone) ?

Si vous avez répondu non à l’une de ces questions alors, la prochaine fois que vous partirez en voyage, faites y attention. Pensez à profiter de l’instant présent !

Depuis 2002 la déconnexion est un droit en France. D’ailleurs, c’est le premier pays à avoir intégré ce droit dans le droit du travail. Ce n’est pas pour rien, alors autorisez-vous la déconnexion et pour ça, voyons comment déconnecter en voyage !

« Il faut décider qu’on prend le contrôle des outils, et non pas que les outils vous contrôlent. » Jean Francois Rial

Comment déconnecter en voyage ?

Et quand je parle de voyage, je parle bien de tous les voyages ! C’est-à-dire le voyage à l’autre bout du monde mais aussi le voyage à l’autre bout de la rue ou lors d’une balade dominicale. Pensez à tous les voyages qui vous permette de déconnecter, de profiter de la vie loin des écrans et des nouvelles technologies ! Alors, voyons ensemble 10 conseils pour déconnecter en voyage.

10 conseils pour déconnecter en voyage - déconnection - déconnexion - digital detox en voyage - digital detox

Se Déconnecter du travail en voyage

  • Finir ce que l’on a à faire pour le travail avant de partir en voyage. C’est le premier conseil et non des moindre pour déconnecter en voyage. En effet, si tout est bouclé, que la To Do List est cochée en totalité alors, vous partirez l’esprit libre. Vous ne vous sentirez pas obliger de consulter vos messages et de rester disponible pour vos collègues restez au bureau.
  • Se mettre dans sa bulle et prévenir que l’on n’est pas disponible pendant X jours. Notamment au travail ou auprès de ses proches pour qu’ils ne s’inquiètent pas. Car c’est souvent eux, qui s’inquiètent de ne pas avoir de nos nouvelles.
  • Enlever sa tenue de travail. Ce conseil vient rejoindre celui d’au-dessus. Le but est de faire en sorte de ne plus être ce que l’on fait mais ce que l’on est ! Alors maintenant, vous vous déconnectez du travail et vous vous connectez à vous.
  • Ne pas regarder ses e-mails et surtout ne pas y répondre. Vous la connaissez cette envie irrépressible de savoir ce qu’il se passe dans notre quotidien ? Moi la première, je dois l’avouer, pour peu que je m’ennuie un petit peu, j’ai tendance à prendre mon téléphone. Pourtant, ce n’est vraiment pas une bonne idée. Alors on résiste et on ne regarde pas ses mails !

Se déconnecter du quotidien en voyage

  • Éteindre son téléphone quelques heures par jour voire une journée complète pendant le séjour. Commencez par l’éteindre 30 minutes. Vous en profiterez pour faire une sieste, vous reposer à l’ombre d’un arbre, marcher au bord de la rivière… Puis le lendemain vous l’éteignez pendant 1h et ainsi de suite ! Vous verrez à la fin, ce sera facile.
  • Se déconnecter de tous les réseaux sociaux et n’y revenir qu’à la fin de votre voyage. On met tout sur off, en voilà une bonne solution pour déconnecter en voyage.
  • Passer des pactes avec son entourage. Partir en voyage à l’autre bout de la planète peut être assez anxiogène pour l’entourage. Alors, pour ne pas rendre leur quotidien et le vôtre invivable, passez un pacte avec eux. Vous leur dites que vous enverrez un message tous les X jours ou tous les soirs. Précisez que ça dépend de votre couverture réseaux. Il ne faut pas qu’ils s’inquiètent tout de suite s’ils n’ont pas de message à la date donnée.
  • Ne pas téléphoner pendant son séjour. Ne prenez aucun appel, encore une fois si c’est urgent les gens vous le feront savoir par un petit message. À ce moment-là, on peut rompre la déconnexion.
  • Prendre des notes sur un carnet de voyage. Petit conseil stratégique, si l’on prend des notes sur son carnet de voyage alors on n’est pas tenté de regarder toutes les notifications. On n’est pas tenté non plus de cliquer sur le petit logo Instagram ou Facebook .
  • Échanger avec les personnes physiquement présentes ! Ça vous semble évident ? Et pourtant, les propriétaires d’auberge de jeunesse se rendent compte que les lieux d’échange et de partage, comme les cuisines par exemple, sont délaissés pour les espaces de connexion (salle à manger avec wifi ou autre). Alors, réfléchissez-y !

Finalement, la question de la déconnexion vient se poser pour tous les voyageurs modernes. La déconnexion et la connexion sont comme une tension chez le voyageur. Qui a envie de couper de son quotidien et de ses proches pour se reconnecter à lui-même. Et en même temps, il ressent le besoin de se connecter pour assumer ses responsabilités auprès des siens.

Alors, ne culpabilisez plus et autorisez-vous des moments de déconnexion pour vous reconnecter à vous. Vous vous remplissez d’énergies positives et repartirez dans la vie quotidienne en pleine forme !

Si vous avez besoin d’aide pour l’organisation de votre futur voyage responsable, alors n’hésitez pas à faire appel à moi. Je suis travel planner, spécialisée dans le voyage responsable. Je créer avec vous et pour vous un voyage qui vous ressemble et qui prend soin de l’environnement.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *