Voyageurs responsables : Témoignage d’Olivia, La Fille de l’Encre

par | 22 Oct 2021 | Témoignages

Comme chaque semaine, je vous propose le témoignage d’un voyageur responsable. Cette semaine, j’ai la chance de recevoir Olivia, que vous connaissez peut-être mieux sous le nom La Fille de l’Encre. Elle a accepté de répondre à mes questions sur le voyage responsable. Elle partage avec nous son point de vue, son expérience en tant que voyageur responsable en toute authenticité, avec bienveillance et sans prétention, tout ce que j’aime. Je vous laisse avec elle, le temps d’un article 😉

Retrouvez tous les témoignages

  • Décrivez-vous, qui êtes-vous, que faites-vous dans la vie ?

voyageurs responsables, voyager autrement, voyage, durable

Je suis Olivia Mahieu, coach digital et créatrice du blog La Fille de l’Encre, un blog voyage et société.

 

  • Selon vous, qu’est-ce que le voyage responsable ?

Chacun va avoir sa propre définition du voyage responsable. On met dans cette expression tellement de choses différentes !
Pour moi, cela va être une attitude du départ jusqu’au retour :

être responsable dans le choix de ses transports

être responsable dans sa façon de consommer sur place (les loisirs, les activités, l’alimentaire …)

être responsable dans sa façon de communiquer avec les autres sur place

Et au-delà du voyage responsable, j’essaie d’être vigilante sur mes actes au quotidien et sur ma façon de vivre globalement.
Faire attention une semaine par an n’a pas vraiment de sens si toute l’année, on se moque de l’environnement ! Mais généralement, les voyageurs responsables le sont sur 12 mois 🙂

 

  • Depuis quand et comment êtes-vous sensibilisé au voyage responsable ?
Alors là, je ne sais pas trop … Certainement depuis que l‘on connaît les dégâts irréversibles du réchauffement climatique et que l’on en parle dans les médias.
J’ai un fils de 15 ans et vraiment, j’ai peur pour son avenir. Je ne vois pas comment je pourrais passer à côté du sujet, rien que pour lui !
La lecture des blogs voyage axé sur le slow-tourisme a aussi beaucoup participé à mes réflexions ces dernières années.

 

  • Quel voyageur étiez-vous avant de devenir un voyageur responsable ?

Je n‘ai jamais été une grande consommatrice de voyages à l’autre bout du monde mais j’étais moins sensibilisée, je réfléchissais moins à mes choix …
J’ai pris l’avion pour de très courts trajets, j’ai privilégié trop de fois Airbnb sans chercher d’autres alternatives …
Je fais différemment maintenant. Du moins, j’essaie.

 

  • Comment définiriez-vous le voyage responsable ? 
Comme je le disais plus haut, je n’ai pas de définition précise.
Je pense que le voyage responsable passe par plein de petits gestes quotidiens comme privilégier les transports les moins polluants, faire attention à sa consommation d’eau, consommer local et aussi s’intéresser aux populations sur place … Le voyage, c’est le dépaysement – que l’on peut avoir dans sa propre région – mais aussi l’interêt porté aux artisans, aux commerçants locaux, aux producteurs …

Dans le voyage responsable, il y a pour moi une grande part de solidarité. Je déteste par exemple les individus qui trouvent la misère à l’autre bout du monde beaucoup plus « sexy » et sont prêts à des engagements humanitaires alors qu’ils sont en France dans le mépris des classes laborieuses. J’ai malheureusement souvent croisé cette attitude. Pour moi, être responsable, c’est l’être partout. Là-bas et ici.

 

  • Comment vous définiriez-vous en tant que voyageurs responsables?

Très imparfaite 😊

 

  • Quelle est l’action responsable dont vous êtes le plus fier en voyage ?

A moins d’avoir des actes très engagés, très militants, soyons clairs, nous portons tous très peu de véritables actions responsables. Nous sommes plutôt dans des petits pas que dans de grandes actions marquantes. En tout cas, c’est ma situation et même si je fais peut-être plus que certains, cela reste très limité. Et insuffisant.


Du coup, je n’ai pas un exemple d’action spécifique mais quelques tips éco-reponsables : utilisation d’une gourde, de cosmétiques solides ou bio, de modes de transports doux, ne pas chercher à aller loin à tout prix, ne jamais oublier le local, comprendre comment aider les personnes croisées sur place, comment elles vivent, etc…

 

  • Quels conseils donneriez-vous à d’autres voyageurs, pour réaliser un voyage responsable ?

De lire des blogs, des sites, de suivre des comptes Instagram qui traitent du sujet et qui font bouger ses propres habitudes et surtout, qui démontrent que l’environnement et l‘écologie ne sont pas des sujets chiants et difficiles à mettre en œuvre. On peut être responsable en s’amusant beaucoup 🙂

Et surtout prendre conscience, que nous n’avons plus le choix. L’urgence climatique est bien là

  • Quelles sont selon vous les meilleures applications pour voyager de façon responsable ? 

Oups, je n’en utilise pas.

 

  • Racontez-nous une anecdote à propos de l’un de vos voyages !

Je n’ai pas vraiment une seule anecdote marquante à raconter, j’ai plein de jolis souvenirs qui font de mes voyages des moments magiques. 

Si je dois là maintenant, retenir un beau moment, ce serait mon baptême de Montgolfière en Ardèche.
C’est vraiment une expérience incroyable que d’être dans les airs, si haut, porté par les vents. Il y a là-haut une pleine conscience de notre fragilité et surtout de notre vanité individuelle. On se rend compte que le monde est vaste sous nos pieds, que la planète ne nous appartient pas et que nous ne sommes de passage. Des passeurs de vie. Rien de plus.


C’est important de ne jamais oublier que notre vie, c’est aussi notre disparition prochaine. Comment après avoir conscience de ça, agir comme si nous étions propriétaire de la planète ?
voyage responsable, voyageurs responsables, voyager de façon responsable, voyager autrement, voyager en france, expérience, mongol fière
Olivia Mahieu

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *