Tourisme durable : 10 conseils pour se lancer

par | 7 Oct 2022 | Écologie, Tourisme durable

On entend parler d’écologie dans tous les domaines de la consommation et le tourisme n’y échappe pas. Pourtant, si les médias nous rabâchent à longueur de journée que l’on doit faire des efforts, ils ne nous donnent aucun conseil quant à nôtre façon d’agir. Alors aujourd’hui Explo’Vert vous donne 10 conseils pour débuter dans le monde merveilleux du tourisme durable.

10 conseils pour vous lancer dans l’aventure du tourisme durable et être chaque année un peu plus fière de vous. Le chemin est long pour rendre le monde meilleur mais petit à petit vous allez sortir des dictâtes du tourisme de masse et vivre des voyages authentiques et enrichissants.

Vous passerez des vacances plus douces et plus respectueuses de l’environnement en appliquant petit à petit ces 10 conseils pour se lancer dans le tourisme durable.

Avant de commencer la lecture de cet article, je partage ma pensée. Le but de l’article n’est pas que vous appliquiez les 10 conseils, pour se lancer dans le tourisme durable, d’un coup. Mais que vous en choisissez entre 1 et 3, que vous appliquerez lors de votre futur voyage. Une fois que ceux que vous aurez choisis seront maîtrisés, vous pourrez revenir sur l’article pour en choisir un nouveau et le mettre en application en plus des premiers. Et ainsi de suite.

C’est comme cela que l’on devient un véritable voyageur responsable, convaincu et fier de sa démarche environnemental. Personne n’a dit que vous deviez être parfait, juste faire de votre mieux !

Cette introduction était bien trop longue 🤭. Je vous souhaite une bonne lecture.

1. Voyager localement

Je ne le répéterais jamais assez, vous pouvez voyager partout, il suffit de le vouloir ! Alors, avant de faire le choix de partir à l’autre bout du monde pour quelques jours, demandez-vous s’il n’est pas possible de choisir une destination proche de chez vous. Plus reposant et moins polluant le voyage de proximité est une très bonne façon de limiter son empreinte carbone en voyage. Alors aujourd’hui je vous parle de deux expériences que vous pourrez tenter lors de vos prochains voyages : la micro-aventure et le staycation.

La micro-aventure

La micro-aventure a été définie par l’anglais Alastair Humphreys comme « une aventure en plein air de courte durée et réalisable, pour “des personnes normales ayant une vie réelle” ».

Bref, la micro-aventure c’est l’occasion de partir pour quelques heures ou quelques jours en pleine nature et de vivre une expérience qui sorte de l’ordinaire.

Je sens bien que vous avez envie d’un exemple, alors je vous invite à découvrir mon article sur une micro-aventure que l’on a testé avec Yann, lors d’une petite journée à vélo entre le domicile de ma maman et la ville de Sommière.

RÉCIT D’UNE MICRO-AVENTURE

Sinon, vous pouvez aussi faire appel à Chilowé, la référence de la micro-aventure.

Le staycation

Le « staycation » est un concept qui se développe fortement aux Etats-Unis et qui, comme la micro-aventure, vous invite à partir près de chez vous.

En gros, pour les vacances on reste à la maison (au sens propre ou figuré) et on (re)découvre sa région.

Bien sûr, rien ne vous empêche de vivre des expériences extraordinaires. Par exemple, vous pouvez réserver une nuit dans un super hébergement insolite à quelques kilomètres de chez vous. Ou bien pratiquer une activité typique de votre région que vous n’auriez encore jamais expérimentée.

On a le droit de se faire rêver sans partir loin de chez soi. Nous vivons dans un pays qui attire chaque année plusieurs millions de touristes, alors nous serions idiots de ne pas savoir l’apprécier et le découvrir.

2. Choisir un mode de transport bas carbone

Selon moi, le voyage en avion n’est pas à bannir totalement. Il serait d’ailleurs très égoïste de dire ça après un voyage en Australie et un autre en Iran qui m’ont appris tellement de choses et qui m’ont aidé à m’ouvrir au monde.

Non, je ne pense pas qu’il ne faille plus prendre l’avion. C’est un moyen de transport qui nous permet à tous de pouvoir découvrir des cultures différentes et qui nous rapproche les uns des autres.

En revanche, je pense qu’il faut revoir notre relation à l’avion, et au voyage en général. Nous avons tendance à prendre des billets d’avion comme nous prendrions une place de théâtre. Or, l’impact n’est pas le même, un Paris / New York émet 1,178 tCO2/passager. Alors, il est bon de réfléchir au nombre de fois où l’on prend l’avion par an. Surtout qu’il existe des alternatives.

TOUTES LES ALTERNATIVES À L’AVION

3. Slow food : consommer localement et oublier les grandes chaînes de restauration

Je ne sais pas vous mais moi, si je cours après le temps toute l’année, les vacances sont un moment idéal pour ralentir et devenir un véritable slow voyageur. C’est donc l’occasion parfaite pour écumer les petits marchés, faire le tour des épiceries locales et de dégoter de super adresses.

Plutôt que de choisir de manger dans des grandes chaînes de restauration, pourquoi ne pas plutôt chercher de bons petits restaurants ? C’est ça aussi le tourisme durable, prendre le temps de découvrir la cuisine locale, pratiquer le slow food et se régaler de délicieux plats.

C’est aussi vrai pour les objets ou tout autre babioles souvenirs. Ne ramenez plus à la maison des souvenirs made in china, mais plutôt une belle pièce artisanale. Les commençants des petites villes sont si créatifs que vous trouverez forcément votre bonheur dans leur boutique.

4. Choisir un hébergement écologique

Je ne sais pas vous mais moi, si je cours après le temps toute l’année, les vacances sont un moment idéal pour ralentir et devenir un véritable slow voyageur. C’est donc l’occasion parfaite pour écumer les petits marchés, faire le tour des épiceries locales et de dégoter de super adresses.

Plutôt que de choisir de manger dans des grandes chaînes de restauration, pourquoi ne pas plutôt chercher de bons petits restaurants ? C’est ça aussi le tourisme durable, prendre le temps de découvrir la cuisine locale, pratiquer le slow food et se régaler de délicieux plats.

C’est aussi vrai pour les objets ou tout autre babioles souvenirs. Ne ramenez plus à la maison des souvenirs made in china, mais plutôt une belle pièce artisanale. Les commençants des petites villes sont si créatifs que vous trouverez forcément votre bonheur dans leur boutique.

COMMENT CHOISIR UN HÉBERGEMENT ÉCO-RESPONSABLE ?

5. Sélectionner des activités à faible impact écologique

Sélectionner des activités à faible impact écologique fait partie des éléments les plus importants dans vos choix de voyage. Mais alors quelles activités sont à privilégier et lesquelles sont à éviter ?

Les activités à favoriser, car elles sont plus écologiques et plus économiques :

  • Le kayak
  • Le paddle
  • Le canoë
  • Le rafting
  • Le canyoning
  • Le vélo (VTT, vélo de route, le vélo électrique…)
  • La randonnée, les balades à pied en ville ou à la campagne
  • Le surf
  • La planche à voile
  • Le char à voile
  • Le voilier
  • Bodyboard
  • L’accrobranche
  • Le snorkeling
  • Le parapente

Les activités à éviter pendant vos voyages :

  • Le jet-ski
  • Le quad
  • Le bateau
  • Et tous les autres sports à moteur qui sont une catastrophe écologique surtout lorsque c’est à la sauce : tourisme de masse.

Bien sûr ces deux listes ne sont pas exhaustives. J’ai surtout tenté de vous donner un max d’idées pour vos prochaines activités éco-responsables en voyage !

6. Lâcher prise et pratiquer le slow tourisme

Je ne peux pas parler du tourisme durable et ne pas vous parler du slow tourisme dans mes 10 conseils pour se lancer. Il n’est pas toujours facile dans nos vies quotidiennes de lâcher prise et de ralentir le rythme. Alors, pour savoir ce que ça fait et surtout commencer à avoir une vie un peu plus douce, je vous propose de commencer en voyage.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Que vous allez prendre 1 à 3 jours pendant votre voyage pour ne RIEN faire d’autres que prendre soin de vous. Pendant ces journées de repos et de lâcher prise vous allez prendre le temps de lire, de faire des masques pour vos cheveux, votre visage, d’écouter de la musique, de méditer, d’écrire, de marcher en forêt, de cuisiner,… Bref, de faire tout ceux que vous ne prenez jamais le temps de faire et qui pourtant vous fait tant de bien.

Rien ne sert de courir surtout pendant vos vacances. Il est temps de prendre le temps et de profiter de ce repos pour recharger vos batteries et prendre soin de vous.

5 CONSEILS POUR PRATIQUER LE SLOW TRAVEL

7. Limiter ses déchets

Je suis sûre que si vous êtes sensible aux questions environnementales, vous faites déjà attention aux déchets que vous produisez. D’ailleurs, vous savez nécessairement que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

En voyage c’est la même chose. Tentez de limiter un maximum vos déchets. Pour ça, un peu d’organisation est nécessaire avant votre départ. En effet, si vous voulez limiter vos achats pendant votre voyage et donc vos déchets, il va falloir partir avec un pack zéro déchet. Je vous conseille de rester sur les bases et de réutiliser un maximum de choses que vous aurez déjà à la maison.

Je vous propose une liste pour n’oublier aucun des essentiels zéro déchet :

  • Des totes bags (ça ne prend pas de place)
  • Vos gourdes (au moins 1,5L / personne)
  • Des couverts réutilisables
  • Essuie-tout réutilisable
  • Coton démaquillant réutilisable
  • Des sacs en papier ou plastiques (pour récupérer vos déchets ou ceux des autres)
  • Votre brosse à dents (en bois ou à embout interchangeable)
  • Des cosmétiques zéro déchet.

Si j’en oublie, n’hésitez pas à compléter cette liste en commentaire et sinon je vous laisse consulter l’article complet pour préparer une valise éco-responsable.

PRÉPARER UNE VALISE ÉCO-RESPONSABLE

8. Restez ouvert à la rencontre

La rencontre en voyage est l’une des plus grandes richesses. Il n’est pas toujours facile de s’ouvrir aux autres et surtout quand la culture diffère. Pourtant, c’est une des plus belles manières de voyager de façon responsable.

La rencontre nous invite à découvrir de nouvelle façon de penser et nous enrichit. C’est une autre façon de voir le monde et nous pousse à en prendre soin.

Lorsque l’on rencontre l’autre on apprend à vivre ensemble, à se tolérer et à s’aimer. C’est bien de ces émotions et de ces valeurs que partent l’action et l’envie d’agir pour un monde meilleur.

La rencontre en voyage c’est aussi un merveilleux moyen pour découvrir un pays ou une destination de façon authentique. Les habitants de la région seront vous recommander des coins fréquentés par les locaux, loin du tourisme de masse. En s’ouvrant aux autres pendant votre voyage vous allez l’enrichir de découvertes, d’histoires et d’anecdotes inoubliables.

09. Voyager hors saison

Le voyage hors saison est mon cheval de bataille. Il me semble assez stupide de tous partir en même temps en voyage. Alors je sais vous allez me dire « tu dis ça parce que tu n’as pas d’enfant ». Oui, c’est vrai, mais vous n’allez pas me dire que l’on est 8 milliards à avoir des enfants ? Alors tous ceux qui n’en ont pas et qui peuvent faire autrement, franchement programmez vos voyages hors saison.

Je vais vous donner 5 bonnes raisons de partir hors saison :

  • Il y a moins de monde
  • Il fait bon vivre, les locaux sont plus accueillants et accessibles pour échanger
  • C’est moins cher
  • C’est plus écologique
  • Vous partez au même endroit que les autres, mais vous êtes seul (ou presque) pour en profiter.

Alors, tentez par le voyage hors saison ?

10. Choisir une destination éco-responsable

Il y a des milliers de destinations touristiques. Il y a des milliers de personnes qui se ruent au même endroit. Pourtant, il existe des lieux incroyables qui ne sont pas impactés par le tourisme de masse. Je vous parle de destination loin de la foule et prêt de la nature.

Je pense à des destinations comme le Jura, le parc régional des Baronnies Provençales ou encore les Cévennes, pour ne parler que de la France. Ailleurs dans le monde il existe aussi des destinations préservées du tourisme de masse et vous les découvrirez sur les blogs de voyageurs comme Little Gipsy.

Alors, avant de choisir une destination instagrammable, prenez le temps de réfléchir à ce que vous cherchez pour votre voyage et partez à la découverte de contrées sauvages et authentiques.

Ouaaah, cet article est super long alors merci à toi qui es arrivé.e jusqu’ici et qui a pris le temps de tout lire. Je suis sûre que tu es super vigilant.e quant à ton impact écologique et à ta façon de voyager. Alors tu es vraiment tombé.e au bon endroit, avec ces 10 conseils pour se lancer dans le tourisme durable. Je ne vais pas m’étaler davantage, on se retrouve très vite pour de futurs articles autour du tourisme durable et du voyage responsable !

Fanny 🍃

Pinterest tourisme durable, Pinterest, voyager responsable, voyage durable, tourisme responsable, 10 conseils pour voyager responsable

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *